Après la ludo ... le jeu continue !

08 novembre 2011

Un tournant ...

Le 8 novembre 2011, dernier jour pour moi à la ludothèque de Bures-sur-Yvette. Et peut-être bien dernier jour tout court de ce blog ... A moins que la personne qui me remplacera souhaite reprendre le flambeau, et puisse le faire en terme de temps, ce qui est tout sauf sûr.

Ce petit espace dédié au jeu ne sera donc probablement plus mis à jour. Il aura permis quelques rencontres ou échanges autour de ce qui nous préoccupe : le jeu. Des lecteurs auront aussi fait des découvertes car nous n'avons pas traité ici de l'actualité ludique en termes de nouvelles parutions mais uniquement choisi de nous focaliser sur des jeux que l'on voulait recommander (ou pas, mais ce fut rare).

Nous avons donc mis à l'honneur des jeux parfois un peu anciens, certains n'étant même plus édités mais trouvables dans toutes les bonnes ludothèques ; et puis aussi des jeux récents, qui faisaient le buzz partout ailleurs, mais c'était vraiment parce qu'on les aimait nous aussi. Nous avons aussi voulu de temps en temps réfléchir ici à des questions de fond : le libre jeu, le jeu symbolique, la façon de travailler en partenariat sans perdre notre identité de ludothécaires, que de thèmes riches et passionnants ! Espérons qu'ils vous auront intéressés aussi. Nous avons enfin essayé d'ouvrir quelques fenêtres sur le monde ludique en général, les expos, les rendez-vous de joueurs, les démarches originales, pour participer à notre modeste niveau à la reconnaissance du jeu comme un objet culturel à part entière.

Je vous souhaite de continuer longtemps à jouer, vous amuser et vous cultiver !

Posté par burlututu à 11:32 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,


26 octobre 2011

mercredi 2 novembre : la ludothèque est ouverte !

Bonjour à tous ! Un petit rappel pour que tout le monde note bien que le mercredi 2 novembre, la ludothèque de Bures est ouverte aux horaires habituels : de 10h à 12h et de 15h à 18h. Les écoliers de Bures-sur-Yvette ont école ce jour-là mais pour tous les enfants/grands pas encore ou plus scolarisés, la ludothèque est là pour vous !

Posté par burlututu à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

19 octobre 2011

Air Sorcière

Passez votre diplôme de balai volant !

Dans le jeu Air Sorcière, les joueurs font voler des sorcières qui tentent d'obtenir des diplômes de vol sur manche à balai, diplômes qui se présentent sous forme de grimoires de différentes couleurs, faites un effort pour suivre, nous sommes chez les sorcières.

air sorciere

A son tour, un joueur pioche des cartes une à une, qui peuvent elles aussi être de diverses couleurs, symbolisant ainsi les différentes sorcières qui volettent dans le ciel. Des cartes d'une même couleur sont placées à la suite l'une de l'autre, sachant qu'elles doivent aller toujours plus haut (en ordre croissant donc). Eh oui, car si on va vers le bas, en balai volant, c'est l'atterrissage forcé ou même la chute ! Donc il faut évaluer les risques et arrêter de piocher au bon moment pour réussir un atterrissage en douceur mais quand même accumuler suffisamment de points dans une couleur pour obtenir un ou plusieurs grimoires.

Lorsqu'il ne reste plus que deux couleurs de grimoires, la partie prend fin et le meilleur entraineur de sorcières est celui qui aura gagné le plus de grimoires. Il faut, pour y parvenir, gérer la prise de risque au moment de la pioche mais également faire le bon choix pour ne pas alimenter la pioche commune avec des cartes trop intéressantes pour les concurrents. Enfin il faut être rusé et réfléchir à plus long terme pour obtenir un maximum de grimoires.

Air Sorcière, de Hanno et Wilfried Kuhn, illustré par Barbara Spelger, édité par Gigamic, pour 2 à 5 joueurs à partir de 8 ans, 10 € environ

14 octobre 2011

La rentrée avec nos partenaires

Nous avons eu le plaisir la semaine dernière et cette semaine de reprendre les accueils proposés à nos différents partenaires. Nous avons notamment reçu l'hôpital de jour avec des enfants qui avaient bien grandi pendant l'été, qui ont redécouvert la ludothèque avec bonheur. C'est toujours un plaisir aussi de renouer avec l'équipe qui les encadre, car nous apprécions beaucoup cette collaboration. Nous les retrouverons une semaine sur deux tout au long de l'année. La prochaine séance, nous avons prévu de jouer au jeu du Loup (Nathan).

Nous avons également repris le fil de nos interventions mensuelles auprès de l'IME de Chevreuse. Les trois fillettes malvoyantes et/ou malentendantes que nous recevions l'année passée sont toujours là, et un petit nouveau a été intégré dans le groupe, un petit garçon de 6 ans qui n'entend pas et qui présente des troubles autistiques. Le premier contact pour lui a été assez excitant. Nous verrons comment nous pouvons l'aider à s'approprier le lieu et à s'intéresser aux jouets. Les filles ont bien profité de ce moment pour jouer à la marelle, réaliser de belles constructions magnétiques, faire du bateau (qui se renversait tout le temps, quelle aventure !), pouponner, se déguiser et jouer ensemble à un jeu de société spécialement concocté pour elles par Véronique. Il s'agit d'un jeu de toucher, avec la boîte du Trapenum dans laquelle sont cachés différents vêtements et accessoires de poupées. Ces mêmes objets sont représentés en grandeur nature sur des photos en noir et blanc pour que le contraste facilite la vision des enfants. On pioche une photo et il faut trouver l'objet grâce au sens du toucher. Un succès ! Car on ne fait pas que chercher les habits, dans la boîte : on tâtonne, on se chatouille, on s'attrape les doigts par mégarde ...et on rigole bien ! Là aussi la bonne ambiance vient entre autres du fait qu'il est très agréable de travailler avec les professionnelles de l'IME, avec qui le contact et l'échange sont faciles et constructifs.

Nous apprécions vraiment ces partenariats qui donnent toute sa valeur au métier de ludothécaire : c'est la diversité des publics et des situations qui nous permet de rester en alerte, d'avoir envie de continuer à nous former et à découvrir sans cesse de nouvelles façons de travailler, et de réfléchir à la pertinence et à la cohérence de nos actions.

 

Posté par burlututu à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

06 octobre 2011

Pick Picknic, de Stefan Dorra : certains y laisseront des plumes !

Dans la basse-cour, toutes sortes de volailles se disputent le bon grain qui va les engraisser. Mais attention ! Les renards, eux, s’apprêtent à dévorer la pintade ou le faisan qui se montrera imprudent.

pick picknic

Dans ce jeu, l’auteur Stefan Dorra nous propose une mécanique originale : pour gagner des graines de céréales et donc des points, les joueurs vont jouer secrètement une carte volaille qui va les amener dans l’un des six lieux garnis de grain. Il faut être rusé, car toutes les graines n’ont pas la même valeur selon leur couleur, mais les grosses réserves de points risquent d’attirer les convoitises : si plusieurs volatiles se retrouvent autour du même butin, il faudra sûrement partager. De plus, au lieu de sélectionner une carte volaille, un petit malin peut très bien  jouer une carte renard, et le renard n’est bien sûr pas du tout intéressé par les céréales mais bien par les volailles qui se retrouveraient dans les mêmes parages que lui, et qui lui rapporteront des points une fois mangées.

Pick Picknic demande de la réflexion et un peu de chance, et provoque de grands éclats de rire grâce aux retournements  de situation et à l’arme secrète de la poule mouillée ! A jouer sans modération en famille et entre amis.

Pick Pickinic, un jeu de Stefan Dorra, illustré par Doris Matthäus, édité par Gigamic, pour 2 à 5 joueurs à partir de 8 ans, environ 12 € (existe aussi sous le titre Hick Hack, édité par Zoch).

Posté par burlututu à 09:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


05 octobre 2011

Soirée Loups-garous !! 10 ans déjà !

Comme tous les ans, la ludothèque vous propose une soirée jeux de rentrée sur le thème des loups-garous de Thiercelieux. Mais cette année, c'est encore plus chouette car notre soirée jeux Loups-garous a lieu le vendredi 14 octobre 2011 (de 19h30 à 23h), c'est-à-dire exactement raccord avec la date anniversaire des 10 ans du jeu, le 15 octobre !

Fans de la première heure et jeunes adeptes (à partir de 12 ans), vous êtes tous attendus pour souffler avec nous les 10 bougies des Loups-garous de Thiercelieux, à la ludothèque de Bures-sur-Yvette.

Posté par burlututu à 17:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

01 octobre 2011

le site Djeco

Il est rigolo et inventif, et puis surtout très très beau. On ne peut pas dire qu'il soit pratique, ça non, mais en fin de compte on aime tellement y flâner que ce serait presque une qualité : oups, c'est pas ça que je cherchais mais je suis bien contente d'être tombée dessus, quand même ! Voilà à quoi ressemblent mes pérégrinations sur le site Djeco, qu'on a attendu bien longtemps, mais le jeu en valait la chandelle !

Si comme moi vous trouvez que Djeco a le talent de faire appel à des illustrateurs merveilleux, allez vite vous régalez les yeux, et peut-être piocher des idées cadeaux pour des enfants, ou pour vous, après tout ...

Posté par burlututu à 17:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

30 septembre 2011

Expo "Des jouets et des hommes" au Grand Palais

Hier nous avons visité l'exposition intitulée "Des jouets et des hommes", une rétrospective que le Grand Palais propose du 14 septembre 2011 au 23 janvier 2012.

C'est une exposition très intéressante, dont le parti est de mettre en regard les différents jouets selon les époques et les lieux. Les jouets sont présentés selon par grands thèmes tels que les jouets de fille, les jouets de garçon, les animaux, les automates, l'âge des médias. On y voit de très belles pièces : vaisselle miniature antique ou reproduction pièce unique  d'une voiture de James Bond appartenant au prince Andrew.

des jouets et des hommes

Nous n'avons cependant pas beaucoup aimé les vidéos de Pierrick Sorin. L'artiste propose des détournements symboliques, mais son humour n'a pas fait mouche à tous les coups avec nous, et les bandes son répétitives nous ont même paru franchement pénibles dans certaines salles. Quelques bonnes idées quand même, avec les nageuses en aquarium ou le camion qui déverse son chargement de haricots blancs dans une assiette. Mention spéciale pour les auto-portraits à faire lors de la transition entre les deux étages de l'exposition.

La conclusion, si l'on peut dire, de cette exposition, c'est que les jouets ont finalement peu évolué au gré des siècles, comme en témoigne justement cette classification jeux de fille / jeux de garçon. Cette séparation des jeux selon le genre des joueurs, le musée la reproduit non pas pour l'avaliser mais pour mettre en relief la manière dont les adultes utilisent les jouets pour préparer les enfants à leur rôle social et perpétuer ainsi un ordre soi-disant naturel mais qui n'est bien qûr que culturel : aux filles l'intimité, la douceur, le soin des enfants et du foyer ; aux garçons la prise de risque, le courage, la vitesse et les jeux de guerre.

Les jouets sont en effet avant tout conçu par les adultes et traduisent leur vision du monde. Mais l'usage, lui, est décidé par les enfants. Et ce n'est pas au musée que vous vous rendrez compte de l'évolution du jeu des enfants, alors complétez votre visite de l'expo du Grand Palais par un petit tour en ludothèque !

N'hésitez pas non plus à consulter la liste de toutes les actions que le musée propose autour de cette exposition : ateliers pour les enfants, conférences et projections gratuites, y compris pour enfants, ... La programmation est vraiment très belle et très riche, il faut en profiter ! 

Posté par burlututu à 14:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 septembre 2011

Lu dans la presse : des joueurs viennent en aide à la recherche contre le sida

En lisant Libé ce matin, j'ai découvert cette nouvelle (qui date de lundi) réjouissante à tous points de vue : des joueurs adeptes de jeux vidéo ont largement contribué à résoudre un problème crucial concernant la structure d'une enzyme  utilisée par un rétrovirus, et cette découverte pourra sans doute être très utile dans la recherche contre le sida puisqu'il s'agit là aussi d'un rétrovirus.

Pour lire l'article, cliquez .

Cette nouvelle est donc excellente sur deux plans :

- dans le domaine de la recherche médicale, bien entendu, puisqu'il s'agit d'une avancée majeure dans la compréhension du fonctionnement des rétrovirus. Les comprendre est le meilleur moyen de pouvoir ensuite les combattre. Espoir, espoir ...

- dans le domaine du jeu, car cette mise en lumière des capacités développées par les joueurs grâce à leur pratique ludique est une excellente façon de rappeler que le jeu, y compris le jeu vidéo, est une activité qui permet à l'être humain de se développer. Les medias traitent souvent des jeux vidéos sous l'angle des pratiques excessives, qui engendrent dépendance et repli sur soi, et nécessitent même parfois des traitements. Mais il convient de dire que dans la majorité des cas, le jeu vidéo, comme tout jeu, permet au joueur de développer des capacités, un esprit d'analyse, d'adopter une démarche de résolution de problème, de faire des essais, des erreurs et de progresser, de communiquer avec ses partenaires ou adversaires, bref de faire montre de qualités très positives et indispensables à une vie personnelle, professionnelle et sociale équilibrée.

Voir d'ailleurs à ce sujet les articles concernant les recherches de la grande prêtresse du jeu vidéo, développeuse et chercheuse, Jane McGonigal, qui nous dit que le jeu nous rend meilleurs, et dont voici le site : janemcgonigal.com

J'en profite aussi pour vous signaler, un peu sur le même sujet, la tenue d'une conférence sur la place des jeux vidéos et des écrans en général dans la vie des enfants et adolescents le jeudi 29 septembre à Paris dans le 15e. J'y serai ainsi que des collègues, et je ne manquerai pas d'en faire un compte-rendu ici. Pour plus d'infos, cliquez .

21 septembre 2011

Les rideaux du castelet : signés Virginie Will

Vous a-t-on déjà parlé de notre castelet ? A la ludothèque nous avons une myriade de marionnettes plus belles les unes que les autres, pour beaucoup achetées auprès de Cardabelle, et pour faire un spectacle de marionnettes, il faut bien sûr un castelet. Enfin ce n'est pas obligatoire, mais c'est bien, quand même.

Donc nous avons aussi un castelet en bois, plutôt joli, on peut le dire, sauf qu'il était fourni sans rideaux. Alors du théâtre sans rideaux, ce n'est pas vraiment du théâtre. C'était très décevant pour tout le monde cette histoire !

Heureusement, l'artiste Virginie Will est venue à la rescousse : elle nous a fait sur mesure de magnifiques rideaux rouges, très théâtre pour le coup, magnifiés par une sérigraphie originale. Nous adorons les créations de Virginie et nos créatures extraordinaires égayent vraiment le castelet et même la ludothèque.

castelet VW

Virginie Will nous a aussi confectionné des coussins dans le même esprit. Ils ont pris place dans la tente de la ludothèque pour le plus grand bonheur des petits et des grands. La tente est désormais un coin agréablement décoré et surtout bien douillet, où il arrive même à certaine maman de faire une petite sieste !

détail VW

Posté par burlututu à 17:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,