Vous avez déjà joué à Pyramide ? Non ???

Bon on recommence : vous avez déjà regardé Pyramide ? Ne dites pas non, vous êtes pas crédibles ! Tout le monde a déjà regardé Pyramide, que ce soit au premier ou au second degré !! Patrice Laffont, Marie-Ange Nardi, la voix de Neffertiti ... sans oublier Pépita, bien sûr !

lpyramide

Tout ça était d'un kitsch avéré, certes, et la subtilité de ce jeu de langage a fait dire à certains qu'il était confus, mais pour moi, cette émission reste un excellent souvenir. Il est vrai que les initiés avaient plus de chances que les autres de comprendre une partie car le principe des associations d'idées induisait des automatismes ou des constructions de pensée qui s'élaboraient au fur et à mesure des émissions, et les néophytes étaient vite largués. Mais c'est la contrepartie de la jubilation intellectuelle que procurait le jeu.

Bref, j'étais et je suis toujours une inconditionnelle de Pyramide. Dans le temps j'ai assidûment joué à ce jeu avec mes amis, soeurs, etc ... tout d'abord de façon artisanale, c'est-à-dire en fabriquant nous mêmes les énigmes, avec des papiers et des crayons. Puis, grâce à un copain qui était sûr de ne pas se tromper en nous l'offrant, avec la boîte de jeu, oui madame, carrément la boîte de jeu éditée par les Jeux Druon.

Et là, quelle émotion, figurez-vous qu'on a une boîte de Pyramide à la ludothèque et qu'on vient d'y jouer vite fait avec ma collègue (enfin ma chef, pardon) et que c'est toujours aussi bien !!! Voilà, juste pour dire qu'il y a des jeux qui ne perdent pas avec le temps, et même si c'est passé à la télé, c'est un bon jeu, en tous cas pour ceux qui sont clients du genre des jeux de langage et culture générale.

On est tellement à fond là tout de suite maintenant qu'on a même évoqué la possibilité d'un tournoi de Pyramide à la ludo ! Mais vous inquiétez pas, l'euphorie va retomber ...

PS : j'ai fait exprès de ne pas citer Laurent Broomhead plus haut car je ne le supporte pas et j'ai été co-fondatrice du hate club le concernant à la fin des années 90. Mais pour être honnête, ce rejet épidermique n'était sans doute pas étranger au plaisir pris à regarder l'émission (imaginez les ricanements de hyène qui me secouaient à chaque fois que ce pauvre L. se plantait).