Aujourd'hui, je vous emmène au nord de la Mésopotamie en 2000 avant JC pour découvrir Assyria, un jeu sorti l'année dernière et un peu trop méconnu à mon goût (d'où ce billet pour qu'il devienne un top au niveau international grâce à la renommée de ce blog!).

C'est un jeu d'Emanuele Ornella. Un auteur qui a le vent en poupe depuis quelques années avec notamment :  Hermagor, Il Principe et Oltre Mare.

11581_1

- Le but du Jeu :
Les joueurs incarnent chacun un chef de tribu nomade qui se déplace dans le désert. Ils s'installent et bâtissent des puits et des ziggourats. Mais attention aux caprices des fleuves alentours et aux intrigues qui se déroulent à Assur !

- Comment jouer ?
Le jeu se déroule en 3 règnes. Le premier règne dure 2 tours et les autres durent 3 tours. À la fin de chaque règne, une phase de crue est effectuée.

Un tour de jeu se déroule en 3 phases :

- Phase 1 : Agriculture
a - Semailles : Le premier joueur tire des cartes de nourriture et les ordonne en fonction du nombre de symboles de denrée (de 1 à 3) de façon à créer 2 lignes de cartes (chacune du nombre de joueurs + 1 carte).

b - Récolte : Chaque joueur dans l'ordre du tour sélectionne une colonne (soit 2 cartes de nourriture). La nourriture reçue servira à ravitailler ses huttes.

c - Nouvel ordre du tour : Le joueur qui a pris les cartes les plus à gauche (donc les moins bonnes a priori) devient le premier joueur et ainsi de suite jusqu’au joueur qui a choisi les cartes placées le plus à droite (donc les meilleures a priori) qui devient le dernier joueur.

- Phase 2 : Expansion
a - Nouvelles huttes : Chaque joueur place autant de huttes (adjacentes à ses huttes ou ziggourats) que la valeur de la carte expansion du tour (de 2 à 5).

b - Ravitaillement et famine : Chaque hutte est disposée dans un hexagone où est représenté un symbole de denrée.
Avec les cartes nourriture qu'il possède, le joueur ravitaille le maximum de huttes possible. Les huttes non ravitaillées sont retirées du plateau de jeu. Les cartes non utilisées sont conservées pour les tours suivants !

c - Puits : Chaque joueur peut placer des puits à l'intersection de 3 hexagones sur lesquels il a des huttes.

d - Revenu et prestige : Les huttes placées sur les fleuves rapportent des points de revenu (chameaux).  Les autres huttes permettent de marquer des points de prestige, ainsi que les ziggourats et les puits (au tour où ils sont creusés uniquement!).

- Phase 3 : Actions
Grâce aux chameaux gagnés à la phase précédente, chaque joueur peut effectuer un certain nombre d'actions :

a - Construire et/ou agrandir une ziggourat : 6 chameaux pour la construction de la base, 3 chameaux pour l'étage intermédiaire et 2 pour un toit.

b - Intriguer à Assur en corrompant les dignitaires d'Assur : 4 chameaux pour le dignitaire supérieur, 3 pour l'intermédiaire et 2 pour le dignitaire inférieur.

c - Faire une offrande aux Dieux en sacrifiant de 1 à 3 chameaux. Cela permettra de multiplier ses points de prestige, au moment de la crue, pour les ziggourats possédées par le joueur.

d - Acheter une carte charrue/nourriture. Le joueur peut acheter une des cartes nourriture restantes ou une charrue (joker qui remplace n'importe quelle denrée).

Certaines actions peuvent être effectuer plusieurs fois dans le même tour. Les chameaux restants sont conservés pour plus tard !

- Fin du tour
Le tour de jeu est terminé. Si c’était le dernier tour d’un règne, on effectue une Crue. Sinon le premier joueur tire une nouvelle carte Expansion et la place à côté du plateau sous la carte précédente. Un nouveau tour commence.

La Crue
a - Inondation : Toutes les huttes placées sur les hexagones du fleuve sont retirées du plateau.

b - Assur : Les joueurs obtiennent des points de prestige grâce à l'aide des dignitaires d'Assur en fonction de leur niveau d'influence auprès de ces derniers. 

c - Dignitaires : Les joueurs reçoivent des bonus en fonction des dignitaires sur lesquels ils sont placés (points de prestige, chameaux ou carte charrue).

d - Offrandes : Chaque joueur marque des points en fonction de leurs offrandes aux Dieux (nombre de ziggourats multiplié par le bonus généré par les offrandes, de x1 à x4).

- Fin de la partie :
Le jeu prend fin après la Crue du 3ème Règne.
Les joueurs marquent alors un certain nombre de points de bonus : 1 point par tuile ziggourat construite, 1 point pour une carte Charrue et 1 point par tranche de 2 chameaux restants.

Celui qui possède le plus de points de prestige remporte la partie et devient le chef incontesté d'Assur !

+ Les points forts :
- Jeu très ouvert : des tas de possibilités pour gagner (ou perdre!).
- Plaisant dès la première partie, même s'il gagne a être joué plusieurs fois pour bien maîtriser le jeu à mon avis.
- Matériel de jeu très sympathique.

- Les points faibles :
- Les règles peuvent paraître compliquées, mais après le passage de la première crue tout s'éclaire !

Le jeu se joue de 2 à 4 joueurs. Il faut compter 1h30 environ pour une partie.

Assyria est édité par Ystari et disponible chez tous les bons marchands de jeux pour environ 30€.

Les règles sont disponibles ici.

Si vous êtes intéressés, le jeu fait partie de ma ludothèque. Si vous voulez jouer contactez moi!

P.S : C'est vrai qu'il n'y a pas trop de points faibles dans mes présentations de jeu, mais c'est parce que, pour le moment, je ne présente que des jeux que j'ai aimés ! Peut être que ça changera, mais mon but est de vous faire partager mes coups de cœur!