Voilà un jeu qui a fait bonne impression à sa sortie et qui semble maintenant un peu oublié. Pourtant il n'a rien perdu de ses qualités : nous y avons rejoué récemment à la ludothèque avec le plus grand plaisir.

Dans l'Age de Pierre, les joueurs débutent la partie avec 5 personnes dans leur tribu. Ces personnes vont être réparties sur différents sites pour effectuer des actions.Ces actions permettent d'accroître le nombre de personnes dans la tribu, de développer l'agriculture ou les outils, ou encore de se procurer des matières premières plus ou moins difficiles à obtenir ou encore de la nourriture. Les matières premières servent ensuite à construire des huttes, plus ou moins luxueuses, mais aussi à accentuer le développement de sa civilisation en privilégiant certains critères comme l'agriculture, la population ou les outils.

A la fin de la partie, lorsque les cartes civilisation ou une pile de cartes hutte sont épuisées, le décompte des points reprend tous les points acquis par la construction des huttes auxquels on ajoute les points des cartes civilisation ainsi qu'un point par matière première restante.

 l_age_de_pierre

Le jeu demande un minimum de capacité de programmation mais n'est pas franchement un jeu de gestion puisque les jets de dés y tiennent une place prépondérante, pour déterminer le gain des matières premières. Du coup, nous sommes face à un très bon jeu d'initiation pour les enfants à partir de 10 ans, avant de passer à des jeux plus exigeants comme Agricola ou Caylus par exemple. Mais l'Age de Pierre n'est pas seulement une étape dans l'apprentissage des jeux complexes, c'est aussi une mécanique bien huilée et très amusante, un jeu vers lequel on a envie de revenir régulièrement !

L'Age de Pierre, de Michael Tummelhofer, illustré par Michael Menzel, édité par Filosofia, pour 2 à 4 joueurs à partir de 10 ans, environ 40 €