Dans la basse-cour, toutes sortes de volailles se disputent le bon grain qui va les engraisser. Mais attention ! Les renards, eux, s’apprêtent à dévorer la pintade ou le faisan qui se montrera imprudent.

pick picknic

Dans ce jeu, l’auteur Stefan Dorra nous propose une mécanique originale : pour gagner des graines de céréales et donc des points, les joueurs vont jouer secrètement une carte volaille qui va les amener dans l’un des six lieux garnis de grain. Il faut être rusé, car toutes les graines n’ont pas la même valeur selon leur couleur, mais les grosses réserves de points risquent d’attirer les convoitises : si plusieurs volatiles se retrouvent autour du même butin, il faudra sûrement partager. De plus, au lieu de sélectionner une carte volaille, un petit malin peut très bien  jouer une carte renard, et le renard n’est bien sûr pas du tout intéressé par les céréales mais bien par les volailles qui se retrouveraient dans les mêmes parages que lui, et qui lui rapporteront des points une fois mangées.

Pick Picknic demande de la réflexion et un peu de chance, et provoque de grands éclats de rire grâce aux retournements  de situation et à l’arme secrète de la poule mouillée ! A jouer sans modération en famille et entre amis.

Pick Pickinic, un jeu de Stefan Dorra, illustré par Doris Matthäus, édité par Gigamic, pour 2 à 5 joueurs à partir de 8 ans, environ 12 € (existe aussi sous le titre Hick Hack, édité par Zoch).